• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

La navette spatiale OV-101 ‘Enterprise’

6- Une période de stockage de quatre ans (1979-1983)

Le 16 août, le 747 se pose à Edwards, puis le 23, l’OV-101 est déposé de son avion-porteur.

Commence alors une longue période de stockage qui va durer 4 ans.

Le 30 octobre de la même année, la navette Enterprise rejoint par la route l’usine Rockwell à Palmdale où elle fut assemblée. Là, certains éléments de l’OV-101 sont déposés et rénovés pour être utilisés sur les orbiters opérationnels en cours d’assemblage chez Rockwell.

Près de deux ans plus tard, le 6 septembre 1981, Enterprise retourne, toujours par la route, à Edwards pour être stocké dans un hangar du centre Dryden.

L’été suivant, la première navette est de sortie : le 4 juillet 1982 eu lieu des festivités peu habituelles au centre Dryden. En ce jour de fête nationale américaine (« Independance Day »), le président des USA de l’époque, Ronald Reagan, est venu assister à l’atterrissage de Columbia de retour de la mission STS-4, quatrième et dernier vol expérimental du programme STS, sur la piste 22 du Rogers Dry Lake d’Edwards AFB.

Après avoir salué Thomas Mattingly et Henry Hartsfield, respectivement commandant et pilote de l’OV-102, le président Reagan fit un discours au côté de l’orbiter Enterprise sorti pour l’occasion des bâtiments du centre Dryden et devant une foule de 45000 personnes enthousiastes.

Enterprise, OV-101

Ronald Reagan sur un podium saluant la foule. Noter l’absence des pods des moteurs auxiliaires à la base de l’empennage vertical.
(Crédit : NASA/DFRC)

Centre Dryden, Enterprise, OV-101

Vue aérienne du centre Dryden et de la foule convergeant vers Enterprise
(Crédit : NASA/DFRC)

Avant leur prochain voyage en Europe, le couple inséparable 747/OV-101 se sont fait une beauté en recevant une nouvelle livrée et quelques modifications de marquage : surfaces supplémentaires peintes en noir sur l’empennage vertical et le fuselage avant pour l’orbiter de manière à se rapprocher du design de l’OV-102 Columbia, et nouvelle peinture sur le fuselage du Boeing pour éliminer toutes traces restantes de la livrée d’American Airlines.

Enterprise, OV-101

Enterprise, OV-101, dessin

Modification de l’aspect extérieur d’Enterprise intervenue en 1983 (Crédit : Mike Wagnon)

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.