• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

Le Carrefour de l’Air 2014

Le DC3 vient de décoller.

Après trois années sous des ciels gris, pluvieux avec des températures frôlant le zéro, le Musée de l’Air avait décidé pour 2014 de reporter l’évènement de mars à avril.

Une nouvelle fois la malchance s’est acharnée. Après plusieurs semaines de temps agréable,  ce week-end des 26 et 27 avril était sous le signe de la pluie, du vent et du froid. La directrice elle-même a évoqué une malédiction.

Le vendredi 25 avril était consacré aux conférences. Les thèmes étaient nombreux et les intervenants de qualité.

La conférence de Gilles Aubagnac , conservateur au Musée de l’Air, sur la future exposition sur la guerre 14/18.

La conférence sur les aérodromes

L’arrivée du Morane H

 

 

Pendant ce temps-là notre secrétaire général, Alain Rolland, et notre trésorier adjoint, Frédéric Buczko, ont préparé tout le matériel pour notre activité du lendemain et l’on déposé dans notre réserve réservée sous le hall de l’Espace, tout en assistant à l’arrivée d’un Morane type H de la Ferté-Alais.

 

 

 

Notre stand. A gauche l’équipe Concorde (assis) et à droite les bénévoles AAMA.

 

Samedi matin, dès 9h, quatre de nos membres sont présents pour installer notre stand. Travail promptement mené. L’équipe Concorde de l’AAMA est à nos côtés installant ses pièces du supersonique et ses écrans pour présenter son activité.

Nous étions placés à l’entrée et devant le distributeur de café, réservé aux exposants, et largement utilisé par ces températures fraîches.

 

 

 

 

A peine le Musée ouvert à 10h, que le bruit caractéristique d’un gros bimoteur se fait entendre. Effectivement le DC3 aux couleurs d’Air France se pose et rejoint les deux Swift déjà présents.

La fenêtre météo est courte et vers midi les douze avions venant de Meaux, point de rassemblement obligatoire, sont stationnés sur le parking Tango, face à l’ancienne tour de contrôle. Il y a de quoi voir, un P51D Mustang, un P40N Kittyhawk, un Morane-Saulnier MS733 Alcyon, un De Havilland DHC.1 Chipmunk, un rarissime Aéro 45 et d’autres. Parmi eux un petit Piel Emeraude piloté par notre secrétaire général, Alain Rolland. Moment mémorable et exceptionnel d’atterrir sur ce terrain mythique.

Le Piel Emeraude d’Alain Rolland.

Notre secrétaire général, Alain Rolland, venant juste de se poser.
C’est un pilote mouillé, mais heureux.

Afin que le public profite des ces machines, des barrières sont démontées et bravant les gouttes d’eau, les plus hardis font le tour des appareils.

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

A notre stand les permanences s’organisent pour le déjeuner qui se déroulait sur la mezzanine entre le hall des Prototypes et celui de la Cocarde. Le buffet était varié et copieux et tout le monde était ravi de se retrouver et prendre un repas avec une belle vue sur les avions exposés.

Deux de nos bénévoles au buffet devant la dérive du prototype du Mirage 2000.

Deux bénévoles au buffet le dimanche

L’après-midi s’est déroulée on ne peut mieux. Vers 17h profitant d’une accalmie la plupart des appareils sont repartis.

Avec une certaine incompréhension, les visiteurs venus admirer les machines au départ, voient qu’en plus des barrières provisoires classiques, du personnel rajoutait des grilles de 2m de haut gênant considérablement les photographes amateurs. Quel dommage.

La fin de journée arrive vite. Il est temps de ranger nos revues, livres, flyers et autres.

Catherine Maunoury remerciant les exposants avant le verre de l’amitié.

 

 

Puis vient le traditionnel verre de l’amitié offert par le Musée de l’Air aux exposants. Catherine Maunoury les remercie tous pour leur présence et pour leurs actions envers la sauvegarde du patrimoine aéronautique.

 

 

 

 

 

Maintenant c’est dimanche, d’autres membres de notre association prennent la relève à notre stand et à celui de l’équipe Concorde.

Le matin les derniers avions, qui n’étaient pas partis la veille, mettent les moteurs en route pour s’envoler devant le public, il est vrai peu nombreux en cette fraîche matinée.

La Directrice du Musée, Catherine Maunoury, saluant Alain Rolland au départ

Le Morane-Saulnier MS733 au départ le dimanche.

Autre jour, autres bénévoles. mais toujours aussi passionnés.

Voilà c’est fini, tout est rangé dans la réserve

Ensuite c’était comme le samedi, montrer nos activités, faire quelques ventes de notre revue Pégase ou de nos carnets de l’AAMA et rendre visite aux autres exposants où quelques fois nous retrouvons des adhérents de notre association. C’est une grande communauté qui est présente.

 

Après 17h les stands commencent à être rangés. Nous faisons de même et rapidement nous déposons tout le matériel dans notre réserve.

C’est terminé pour cette année. Nos bénévoles ont répondu présents pour présenter notre association. Ils étaient douze pour notre stand et les cinq de l’équipe Concorde.

Merci à eux pour leur dévouement.

L’an prochain, c’est acté, nous serons au rendez-vous pour le cinquième Carrefour de l’Air.

Nous brûlerons peut-être quelques cierges pour contrer le mauvais temps.

Frédéric Buczko (AAMA)

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.