Réunion du Bureau de l’AAMA du 13 mai 2016

160513 01

C’est sous une douce chaleur, cela faisait longtemps, que le Bureau de l’AAMA s’est réuni dans nos locaux.

Tous ses membres étaient présents et il y avait deux invités.

 

La signature de notre convention Musée de l'Air/AAMA

La signature de notre convention Musée de l’Air/AAMA

 

 

Notre président François Chouleur a évoqué la signature le 12 avril avec la directrice du Musée de l’Air, Catherine Maunoury, de notre convention annuelle.

A cette occasion il a confirmé notre engagement, déjà décidé lors du Conseil d’administration du 5 avril, pour l’aide financière que nous apporterons cette année concernant le livre de l’exposition « La guerre aérienne », le dépliant du Musée de l’Air et surtout pour la restauration de la nacelle du dirigeable « La France » de Renard et Kreps (1er circuit fermé en 1884), qui sera exposée dans la future scénographie des débuts de l’aéronautique. L’AAMA est fière de participer à cette opération.

 

Il a présenté le projet de visuel, étudié par le service marketing, de présentation de notre association dans la future entrée du Musée. Il montre nos dernières actions, prouvant que l’AAMA est fortement impliquée auprès du Musée de l’Air. Le Bureau a apprécié cette concorde entre nos deux entités tellement liées.

Le sas anti-pigeons à l'arrière du Boeing 747

Le sas anti-pigeons à l’arrière du Boeing 747

 

 

 

Il annonce également que le sas anti-pigeons, financé entièrement par notre association et installé à la sortie du Boeing 747, est terminé. Les déjections des pigeons ne viendront plus détériorer l’intérieur de l’appareil.

 

 

 

 

 

 

 

La fin de la réunion entre l'AAMM, la SAMA et l'AAMA

A gauche Jean-Pierre Lopez, Christian Benoit (SAMA), Philippe Béjot (AAMM). A droite François Chouleur

 

 

Notre vice-président Jean-Pierre Lopez a fait le résumé de la réunion inter-musées, avec la SAMA (Société des Amis du Musée de l’Armée)  et l’AAMM (Association des Amis du Musée de la Marine), du 12 mai aux Invalides. Un gros travail est en cours pour l’élaboration d’un ouvrage commun pour la commémoration de la fin de la Première Guerre Mondiale, qui abordera les composantes terrestres, maritimes et aéronautiques de ce conflit. Une autre rencontre est programmée fin juin.

 

 

Le groupe « visibilité de l’AAMA » gérée par Alain Genter, vice-président, continu son travail. En plus d’un stand parapluie et d’un kakémono, les produits dérivés à développer ont été choisis.

 

Avec toutes les bonnes volontés, l’AAMA va élaborer, en partenariat avec le Musée de l’Air, la disposition d’écrans pour les visites thématiques. Beaucoup de travail reste à faire, autant sur les choix techniques du contenant que du contenu et toujours en collaboration avec les services du Musée.

 

Avoir un stand sur certaines manifestations aéronautiques en dehors du Bourget a été abordé. Un de nos bénévole est prêt à s’investir pour cette mission qui demande une organisation plus importante que d’habitude : véhicule, tente de protection…

 

Beaucoup de travail en perspective pour les Amis du Musée de l’Air, pour les mois qui arrivent.

Nous sommes toujours prêts à accueillir de nouveaux membres qui auraient envie de s’investir dans une grande association pour le bien du Musée de l’Air.

 

Frédéric Buczko, Jean-Pierre Lopez (AAMA)

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.