• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

LE POTEZ 25

 

2014 Potez 25 F-AJDY

Le Potez 25 F-AJDY survole la cordillère des Andes

Si vous n’êtes pas venu au Musée de l’Air et de l’Espace depuis quelques temps, vous serez surpris de constater que quelques petits avions qui étaient présentés
jusque là dans le Hall E, ont été remplacés par un autre appareil. Ce dernier n’est pas complètement entoilé et montre toute la complexité de sa construction. C’est un Potez 25, l’avion légendaire du courrier sur les Andes avec l’Aéropostale, Mermoz et Guillaumet.

2014 Potez 25 dans du hall E MAE

Potez 25 dans du hall E (©musée de l’Air et de l’Espace-Le Bourget/A.Fernandez)

Mais, me direz-vous, vous qui avez pris l’habitude de présenter les avions du Musée en insistant sur leur authenticité, comment pouvez-vous, aujourd’hui, nous
parler d’une simple réplique ? Ce à quoi je répondrai : « attendez la fin de ce récit ; il raconte l’histoire d’un homme enthousiaste et à la ténacité exemplaire dans
la réalisation de sa passion ; vous jugerez par la suite ».

C’est en 1983 que j’ai rencontré Michel Flora une première fois. J’étais arrivé au Musée depuis peu et je découvrais ce monde de passionnés, si étonnant
et si captivant à la fois. Il était venu parler au général Lissarrague de son projet de construction d’unPotez 25 afin de recueillir des conseils et, si possible,
une aide de celui qui était, à l’époque, le Directeur du MAE. Le général dont le dynamisme et l’esprit d’entreprise sont, par ailleurs, bien connus, n’aimait pas engager les ressources du Musée dans une aventure qu’il jugeait pour le moins, incertaine. Ce jour là, Michel Flora s’est vu brosser tout l’éventail des difficultés qu’il allait rencontrer, mais il a dû se contenter de conseils. Pour lui, ce n’était pas une raison suffisante pour abandonner la partie.

2014 Michel Flora (D) et Gilbert Sutter_2001 au Salon du Bourget

Michel Flora (à droite) et Gilbert Sutter, en 2001 au Salon du Bourget. (photo M. Flora).

Michel Flora est né en 1937, à Paris, dans le 17° arrondissement ; il aura donc 74 ans au moment où ces lignes seront éditées. A priori, rien ne le prédestinait à l’aviation, puisqu’il commence sa vie active comme ouvrier bijoutier. C’est en 1964 qu’il rejoint l’administration des PTT. Il y restera jusqu’en 1996, année de sa retraite. Mais, dans l’histoire de la Poste, il y a celle de l’Aéropostale et de son avion célèbre, le Potez 25, qui vont passionner ce jeune homme de 27 ans. Depuis une dizaine d’années, Michel Flora fréquentait l’aéroclub de Montmartre dont les membres pouvaient aller voler au Plessis-Belleville mais surtout, pouvaient participer à la construction d’appareils dans les sous-sols du siège du club, près de la mairie du 18° arrondissement.

Jean-Paul Reynaud (AAMA)

Article extrait du Pégase n° 141 de juin 2011.

Pour en savoir plus : bon de commande Pégase

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.