• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

Conseil d’administration de l’AAMA avril 2019

Après chaque assemblée générale, notre Conseil d’administration doit se réunir.

Sa première tâche est d’élire son Bureau. Cette année pas de suspense, c’est la même équipe élue au Conseil de 2017, qui est reconduite pour une nouvelle année. Les membres du Bureau remercient les administrateurs pour cette marque de confiance.

Sans plus tarder, le travail commence. Un rapide retour sur l’assemblée, qui a montré que nous avons de nombreuses activités et que l’AAMA a la chance d’avoir des membres qui consacrent beaucoup de temps à leur réussite. Nous serions heureux d’accueillir de nouvelles personnes pour rejoindre nos forces vives.

 

Le président Alain Rolland rend compte de la réunion avec le général Rouceau et la directrice de la Conservation Marie-Laure Griffaton sur plusieurs sujets.

 

Le personnel du Musée a quitté les Algéco pour reprendre sa place dans leurs nouveaux locaux. En même temps, nos anciens bureaux, que nous avions déménagés en 2016 pour laisser la place aux travaux liés à la Grande Galerie, ont été entièrement vidés. Les archives, livres et revues sont stockés en sous-toit et les meubles en sous-sol. Dans une prochaine phase nos nouveaux emplacements seront remis en état avant d’être à notre disposition. Il parait évident que nous devrons investir dans l’ameublement.

 

 

Le point a été fait sur le dossier de notre mécénat signé en 2017, dans un climat aussi cordial qu’efficace. Notons, que notre association est l’un des principaux mécènes du Musée de l’Air, répondant totalement à nos statuts. Le bilan des engagements déjà effectués a été présenté, en soulignant l’aide précieuse des donateurs à notre campagne de financement concernant la restauration de la nacelle du dirigeable La France.

Le Musée a évoqué plusieurs propositions d’appels de financement à courts et longs termes. Quelques unes sont des plus passionnantes et répondent parfaitement à nos vœux. Evidemment le Conseil est toujours consulté à toutes les demandes émanant du Musée de l’Air.

La demande exprimée lors de l’assemblée générale pour la création d’un annuaire des membres de l’AAMA a été actée par le Conseil. Le Bureau est donc chargé de le mettre en œuvre. Il faut recueillir d’abord l’assentiment des adhérents par un questionnaire et ensuite mettre en liste. Une grosse charge en perspective pour le Bureau, qui est habitué.

Thèmes plus tranquilles ; la parution prochaine du numéro 172, avec le compte-rendu de l’assemblée générale ; puis notre prochaine coopération avec le Musée pendant la Nuit des musées. Manifestation que nous connaissons bien et toujours empreinte d’un moment particulier lorsque le soleil se couche sur le tarmac du Musée, qui prend alors une autre dimension, comme en 2018.

 

Quelques jours plus tard, une réunion, demandée par notre coordinateur des animateurs Pierre Brémard, s’est tenue avec Alice Charbonnier, directrice du département développement des publics et marketing, et Sonia Balot du marketing pour déterminer notre action aux évènements à venir. Nos administrateurs présents ont eu le privilège de pénétrer dans la Grande Galerie et d’apprécier le volume de cette aérogare légendaire.

 

Et un autre gros morceau pointe à l’horizon : le salon du Bourget ! Là aussi nous sommes des habitués, mais ça nécessite une grande préparation en amont, comme en 2017.

 

 

Une autre manifestation s’est greffée à notre calendrier déjà bien chargé : la journée européenne des hélicoptères le 30 juin. Un des promoteurs, Philippe Boulay, délégué général au Patrimoine à l’Union Française de l’Hélicoptère et membre de l’AAMA, a convié nos guides à une visite de rappel pour préparer cet évènement et a fourni des fiches très détaillées, qui seront des plus utiles. Notre Ami avait déjà fait une visite du hall des voilures tournantes en 2016.

 

 

Jean-Pierre Lopez rappelle au Conseil la sortie du livre La Grande Guerre, matrice du XXe siècle. Il a dédicacé un exemplaire, qui restera dans les archives de notre association. Il précise que la préface est due au Chef d’état-major des armées, en personne, le général d’armée François Lecointre et que les présidents des quatre associations : Jean-Paul Amat de la SAMA (Terre) ; le vice-amiral Jean-Louis Vichot de l’AAMM (Mer) ; le médecin général inspecteur Olivier Farret de l’AAMSSA (Santé) ; Alain Rolland l’AAMA (Air) ont rédigé en commun l’introduction.

 

 

Raymond Wey de l’AAMSSA et Jean-Pierre Lopez sur le stand du Ministère des Armées au Salon du livre le 15 mars 2019

Il explicite également les chapitres écrits par nos Amis : Les débuts de l’aéronautique militaire française par Sylvain Champonnois ; Vers une utilisation optimale de l’arme aérienne  et Les évolutions des matériels de l’aviation militaire par Jacques Calcine ; Avec les canons, les avions s’intègrent à la tactique générale par Gilles Aubagnac (Musée de l’Air) ; Le soutien des aviateurs par l’intendance par Jacques Primault ; Conséquences de la Grande Guerre pour l’aéronautique française par Alain Rolland ; Un lieu de mémoire pour la patronne des aviateurs par Jean-Pierre Lopez.

 

Notons que cet ouvrage, disponible uniquement aux éditions Pierre de Taillac, a reçu le label Mission Centenaire 14/18.

 

 

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

 

 

 

Beaucoup plus récréatif. Quelques membres ont assisté au pot de départ à la retraite de Brigitte Delors, qui fut hôtesse de l’air Air France puis rejoignit le Musée de l’Air en particulier à l’accueil.

 

Le Bureau et toutes les forces vives de l’AAMA sont repartis pour une année bien remplie. Nous pouvons compter sur nos volontaires et nos bénévoles mais les portes sont ouvertes pour de nouvelles recrues.

Frédéric Buczko (AAMA)

Merci à Pierre Brémard, Jean-François Louis et Alain Rolland pour les photos.

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.