• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

50e anniversaire du premier vol Concorde par l’AAMA, l’APCOS et le Musée de l’Air

AAMA et APCOS pour la photo souvenir

Quel anniversaire !

Non seulement c’était les 50 ans du 1er vol du Concorde, la Joconde du Musée de l’Air, l’avion le plus célèbre de tous, même pour les néophytes et certainement le plus beau, mais également c’est notre association qui en était en charge de l’organisation de cet évènement.

 

 

L’AAMA au comité de direction du Musée de l’Air

 

 

C’est lors du Comité de direction du Musée en septembre 2018, auquel était invitée l’AAMA, que la directrice Anne-Catherine Robert-Hauglustaine nous demanda d’organiser cette manifestation. Le Musée étant évidement en appui. Déjà en novembre 2017, le Musée avait fêté les 40 ans du premier vol commercial paris/New-York en Concorde. Cette fois-ci c’est l’AAMA qui est en charge du projet. Malgré un moment d’étonnement et peut-être de doute face à l’ampleur de la tâche, notre Bureau a relevé le défi.

 

 

 

Après en avoir fait part au Conseil d’administration d’octobre notre Bureau s’est attelé au travail. Il est vite paru évident qu’il fallait nous adjoindre l’aide de l’APCOS (Association des Professionnels du Concorde et du Supersonique). Notre vice-président Jean-François Louis, adhérent des deux entités, a contacté le président de cette association, Pierre Grange, également membre de l’AAMA. Rapidement l’APCOS a souhaité s’impliquer activement dans l’évènement à nos côtés.

 

 

Réunion AAMA, APCOS, Musée de l’Air

Au fil des mois, les réunions avec nos deux associations et le Musée de l’Air se sont succédées réunissant principalement pour l’AAMA ; Alain Rolland (président), Jean-François Louis (vice-président), Pierre Gain (trésorier) et Philippe Vauvillier (trésorier adjoint). Puis pour l’APCOS ; Pierre Grange (président) et Patrick Sevestre (également chargé de l’équipe Concorde AAMA). Lors de celles-ci, des panneaux explicatifs détaillant les caractéristiques de Concorde, proposés par l’APCOS, ont été choisis, des écrans diffusant des films d’archives on été prévus, des conférences avec des anciens navigants et des personnels techniques ont été étudiées ainsi que des visites guidées des supersoniques. Plus technique : l’ouverture de plusieurs panneaux sur les machines et un simulateur de vol fourni par l’APCOS.

Le montage du dossier technique pour la Préfecture était des plus complexes. Il nous était demandé, entre autres, de produire nombre de documents administratifs, comme la liste des objets exposés et ceux proposés à la vente, tant par l’AAMA que par l’APCOS. Les échanges de courriels, les entretiens téléphoniques entre les représentants des deux associations participantes et le Musée furent particulièrement denses et ont parfois dépassé la dizaine par jour !

Pour cet anniversaire, l’AAMA a acquitté les droits de diffusion, auprès de British Pathé pour le film du premier vol Concorde en couleur. Sans compter, plusieurs pistes proposées par nos membres qui ont été étudiées.

 

Pierre Brémard, rédacteur en chef Pégase, s’est occupé de l’édition d’un Pégase hors-série spécial Concorde, comportant des articles de l’APCOS et de l’AAMA.

 

 

Notre trésorier adjoint Philippe Vauvillier s’est chargé des produits dérivés, stylos et porte-clefs (siglés Concorde), ainsi qu’un modèle réduit en métal du supersonique. Dernier choix, et non des moindres, la création d’un badge pour l’évènement.

 

Nous étions fin prêts ! C’est ainsi que le 2 mars nous avons pu distribuer ces badges à nos membres, à nos confrères de l’APCOS, à toutes au personnel du Musée de l’Air, aux visiteurs dépensant quelques deniers à notre stand et aux personnes rencontrées au hasard. C’était un marqueur de l’anniversaire.

 

 

Mais avant, rendez-vous matinal pour nos bénévoles et volontaires-guides qui passent par notre réserve pour se rendre ensuite dans le hall Concorde et installer notre stand.

 

 

 

 

A nos côtés l’APCOS avait monté le leur et dans quelques vitrines, ses membres avaient disposés de nombreux souvenirs Concorde ; vaisselle, maroquinerie, cadeaux aux passagers et différentes versions des uniformes spécifiques à Concorde portés par les hôtesses.

 

L’équipe Concorde AAMA avait sorti ses trésors ; une impressionnante commande de vol, un curieux régulateur de tension de câbles et une imposante vanne de pressurisation cabine. Elle avait aussi ouvert les panneaux sous les moteurs, montrant les entrailles.

Pour un peu plus de plaisir, l’APCOS exposait à l’entrée du hall une voiture avec une très belle peinture à la gloire du supersonique et une magnifique maquette de l’appareil.

Commande de vol

régulateur de tension

Vanne

A 10h, ouverture du Musée, nos bénévoles sont déjà en place à l’entrée du Musée pour accueillir le public, l’orienter ou l’accompagner. Tâche importante pour fluidifier les files d’attente et satisfaire les personnes venues au Musée. Ils ont parfaitement rempli leur mission tout le week-end avec très peu de temps morts.

C’est l’ouverture et déjà du monde !

Pierre en plein travail

Frédéric a rejoint nos bénévoles depuis cette année

Dénys. Sa jeunesse est un atout pour l’AAMA

Dans le hall Concorde, les visiteurs étaient reçus par des hôtesses et stewards, de l’APCOS, ayant volé sur l’avion. Certains avaient revêtu avec plaisir leur uniforme, certainement avec nostalgie.

Ensuite, les visiteurs pouvaient se frotter à une initiation au pilotage du Concorde dans le coin simulation sous l’égide de nos amis de l’APCOS.

Patrick Sevestre montre le vol sur simulateur Concorde

Beau succès pour le coin simulateur

Ils pouvaient également apprendre l’histoire du supersonique tranquillement en lisant les panneaux explicatifs, remarquables de précision, de l’APCOS.

Tandis que dans l’auditorium plusieurs films sur le bel oiseau blanc étaient diffusés tout au long de la journée, plusieurs conférences ont été faites par les membres de l’APCOS. Le sujet passionnant, Paris-New York en Concorde avec ceux et celles qui l’ont fait voler, a permis aux pilotes et hôtesses du supersonique de décrire les vols en exploitation. Le public était à l’écoute et plus que satisfait des explications apportées. Le Musée de l’Air a enregistré l’une d’elles avec Annick Moyal, cheffe de cabine Concorde, et Pierre Grange, pilote Concorde. Pour regarder.

Annick Moyal et Pierre Grange

Caroline Cadier et Pierre Grange

Le public, en nombre, était captivé

Alexandra Jolivet et Pierre Grange

 

 

En alternance nos deux associations effectuaient des visites. L’APCOS assurait celles sur le thème Du prototype à l’avion de ligne : 7 ans de développement, montrant le passionnant  côté technique de ces machines avec ses innovations qui ont permis le succès technologique du Concorde. Souvent ils étaient deux comparses, chacun apportant son vécu et son expérience. Pendant l’une d’elles, les visiteurs chanceux ont suivi Pierre Grange accompagné d’Alexandra Jolivet, qui a été mécanicienne sur Concorde. Nos deux amis sont d’éminents membres de nos deux associations.

 

Nos volontaires-guides avaient comme thème Concorde : la légende supersonique, axé sur la fabuleuse histoire de cet avion mythique. Expliquer le programme franco-britannique, les essais, les premières lignes, l’échec commercial… nos Amis maîtrisent parfaitement ces sujets, réalisant toute l’année la même prestation sur 100 % Concorde pour le Musée.

Malgré tout, nos guides ont appris moult détails en compagnie des membres de l’APCOS, qu’ils ne manqueront pas de mettre à profit.

 

Le samedi, ou les jours précédents, il y eu un nombre impressionnant de médias venus faire quelques enregistrements.

Béatrice Vialle

Avant même l’ouverture du Musée, Cnews était sur les lieux avec Michel Chevalet dans le hall Concorde.

Citons : RTL ; TF1 ; M6 ; France.tv (avec Béatrice Vialle pilote Concorde) ; BFM Paris (avec la directrice Anne-Catherine Robert-Hauglustaine à 2 min 30s après le début) ; France 3 (avec André Rouayroux, Pierre Grange) ; France Info (avec Jean-Loup Agopian) ; France 2 (avec Caroline Cadier cheffe de cabine Concorde, Daniel Costes, pilote Concorde et Jean-François Louis vice-président AAMA, qui fut passager sur Concorde).

 

Ces nombreux reportages ont certainement incité les gens à venir au Bourget. Sur le week-end, près de 4000 personnes sont venues célébrer l’anniversaire de cet avion si fantastique, qui a marqué l’histoire de l’aviation.

 

La directrice du Musée présente sur les lieux était ravie du succès de l’opération et remercia notre président Alain Rolland de l’organisation que nous avons réalisé avec l’APCOS.

 

 

 

Toujours sur la brèche, les membres de nos deux associations pouvaient tout de même faire une pause café au restaurant L’hélice du Musée, où un espace était réservé, et y prendre une collation pour le déjeuner. Moment de détente bienvenu.

 

Michel Polacco avec notre président Alain Rolland et notre vice-président Jean-François Louis

Michel Polacco à notre stand

 

Le samedi nous avons eu le plaisir d’accueillir Michel Polacco, journaliste aéronautique bien connu, qui a adhéré à notre association. Nous en sommes fiers et lui avons offert le Pégase hors-série spécial Concorde. Notre trésorier adjoint Philippe Vauvillier lui a indiqué que lorsqu’il était élève pilote à Pontoise, notre nouvel Ami fut son instructeur. Belles retrouvailles.

 

 

Jean-Pierre Lopez et Vincent Capo-Canellas et Marie-Laure Griffaton

Autre visiteur que nous connaissons bien, le sénateur Vincent Capo-Canellas, habitué des lieux, invité par notre Ami Jean-Pierre Lopez, ancien vice-président AAMA. Grâce à leurs bonnes relations une cérémonie avait eu lieu au Bourget et au Musée en 2017 pour les 90 ans de la traversée de Lindbergh. Après la présentation des Concorde, la directrice du département scientifique et des collections, Marie-Laure Griffaton les a accompagnés dans la Grande Galerie.

Autre rencontre bien sympathique, notre jeune bénévole Dénys Karakaya (bloggeur et Youtuber) a discuté longuement avec Jacky Ramon, le dernier pilote français formé sur Concorde. Souvent des souvenirs se gravent dans la mémoire des membres de l’AAMA lors d’évènements.

 

Notre stand a eu un joli succès avec nos objets et revues estampillés Concorde. Nos vingt Amis, qu’ils furent en visite, à l’accueil ou à notre stand, ainsi que les nombreux membres de l’APCOS peuvent être heureux et fiers de ces deux jours, qui resteront un grand moment pour nos associations.

Le stand AAMA

Le stand APCOS

Et si notre coopération continuait ?

 

Jean Pinet, la directrice Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, le directeur adjoint le général Rouceau et la directrice du département scientifique et des collections Marie-Laure Griffaton

Catherine Loubet et Alain Rolland

 

Pour aller plus loin, plus haut, l’interview de Jean Pinet, pilote d’essais Concorde, juste avant ces 50 ans du 1er vol du F-WTSS.

Vous pouvez également retrouver le récit d’André Turcat dans le prototype Concorde.

Deux semaines auparavant, notre vice-président Jean-François Louis a assisté au dernier mouvement du nez effectué par l’équipe Concorde AAMA.

Pour terminer, notre président Alain Rolland au micro de notre adhérente Catherine Loubet pour IdFM98. Ils ont enregistré une émission sur Concorde, diffusée le 1er mars.

 

Frédéric Buczko (AAMA)

Merci à Jean-François Louis et Dénys Karakaya pour les photos.

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.