• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

Le Carrefour de l’Air 2015

150412 carrefour air 0001

Belle édition pour ce Carrefour de l’Air, cinquième du nom.

 

La crainte était évidement la météo. Les quatre dernières années le schéma était le même. Le vendredi sous le soleil, le samedi jour de fly in, grisaille, plafond bas et pluie, le dimanche retour de conditions plus agréables.

2015 à presque suivi le même chemin.

 

Commençons par le début.

 

Vendredi 10 avril.

C’est le moment des conférences. Le thème « Collecter, conserver et valoriser le patrimoine aéronautique ». Gilles Aubagnac, conservateur au Musée, en était le chef d’orchestre avec talent.

Christian Tilatti, conservateur en chef, Antoine Rabier, responsable département aviation et Clémence Raynaud, responsable arts graphiques, ont exposé leurs travaux et réflexions.

D’autres personnes sont également intervenues. Elles venaient du Musée National de la Marine, de la voiture de tourisme de Compiègne ou du Musée de l’Armée.

Toujours passionnant et les problèmes de conservation et de présentation des collections sont très analogues.

 

Un rendez-vous au ministère de la Défense l’ayant accaparé, Catherine Maunoury est venue clôturer cette première journée.

[slideshow_deploy id=’3384′]

 

Samedi 11 avril.

Dès 9h, plusieurs bénévoles de notre association se sont rassemblés aux pieds des Fouga pour l’installation de notre stand.

Pierre Leydier, coordinateur du dit stand, avait parfaitement organisé les choses et notre étal est rapidement monté. Nos volontaires endossent sans se faire prier le gilet rouge AAMA pour la première fois. L’équipe Concorde, qui ont déjà leur propres blousons ciglés prennent place juste à côté avec quelques pièces du supersonique.

Notre membre, Catherine Loubet était venue également et présentait une de ses peintures aéronautiques, ça égayait notre emplacement.

Le temps était maussade et le vent a quelque peu gêné la mise en place de quelques stands. Tout s’est réglé par la suite pour le bonheur de certains.

 

Quelques membres du samedi

Quelques membres du samedi

Le tableau de Catherine Loubet

Le tableau de Catherine Loubet

L'équipe Concorde de l'AAMA

L’équipe Concorde de l’AAMA

L’interrogation qui se répandait était simple. Vont-ils venir ?

La réponse n’a pas tardé car peu après 10h30, une grosse bête s’arrête au parking Tango. Le DC3 aux couleurs d’Air France, un habitué de cet évènement.

Tout s’accélère par la suite. Un Extra 330 se pose, son pilote très connu et qui participe au Red Bull Air Race, se nomme Nicolas Ivanoff. Catherine Maunoury l’a chaleureusement accueilli comme elle le fera avec tous les arrivants.

Périodiquement les appareils apparaissent. Ils s’étaient réunis à l’aérodrome de Meaux pour satisfaire aux contrôles des autorités.

 

Nous avons remarqué, en particulier, un Piel Emeraude venu se ranger sans vergogne à côté du DC3. A bord, tenant le manche, notre Secrétaire Général Alain Rolland. En 2014 il avait déjà posé ses roues au Bourget. Ecrire une nouvelle ligne sur son carnet de vol avec ce terrain mythique ne peut se refuser.

 

A chaque arrivée, Bernard Chabbert, abrité sous les ailes du 747, assurait les commentaires avec habileté et le charme qu’on lui connait. Il a abordé aussi un sujet qui lui tient à cœur ; le lancement de la chaîne de télé AEROSTAR TV, qui commence sa diffusion le dimanche 12 avril à 20h.

C’est d’abord sur internet, en mai sur la box d’Orange et au salon du Bourget de juin par les autres diffuseurs.

Pour de nombreux fanas qui ont connu et apprécié le magazine Pégase, diffusé naguère sur FR3, ils ne pourront qu’apprécier les programmes. En plus, de grands noms du monde aérospatial on rejoint le comité de parrainage, en particulier la Directrice du Musée de l’Air.

 

Un bruit plus fort, plus sourd et plus mélodieux se fait entendre. Place à la puissance.

Venant cette fois-ci de Melun, les Warbirds arrivent !

Le premier, le Skyraider, qui une fois en place replie ses ailes avant de stopper son moteur. Le Mustang, si racé, le suit. Rapidement après, le P40 avec sa tête de mort sur son capot. Frappé de l’étoile rouge et de la croix de Lorraine, un Yak 11, puis le célébrissime T6 tout de jaune vêtu.

Il y avait tout de même seize avions présents sur le tarmac, juste pour le plaisir des pilotes et du public.

[slideshow_deploy id=’3395′]

 

A l’heure du déjeuner, le personnel du Musée, les équipages et les membres des associations présentes pouvaient se rendre au buffet dans le salon Dollfus. Moment de camaraderie et de rencontres avec tous ces passionnés.

Notre Président François Chouleur en pleine discussion lors du repas

Notre Président François Chouleur en pleine discussion lors du repas

Alain Rolland, notre Secrétaire Général, et Pierre Varnet, le directeur des vols

Alain Rolland, notre Secrétaire Général, et Pierre Varnet, le directeur des vols

Le buffet se trouvait dans le salon Dollfus

Le buffet se trouvait dans le salon Dollfus

La file d'attente s'allonge rapidement vers 12h30

La file d’attente s’allonge rapidement vers 12h30

 

L’après-midi, les barrières disgracieuses ont été enlevées grâce à l’entente cordiale entre le Musée et ADP.

Le public pouvait s’approcher au mieux des appareils pour les admirer et les photographier, surtout que quelques rayons de soleil soulignaient la beauté des avions.

[slideshow_deploy id=’3413′]

 

Pendant ce temps là, nos bénévoles n’ont pas démérité. Plusieurs ouvrages et revues Pégase ont été vendus et quelques adhésions enregistrées. Ils étaient suffisamment nombreux pour se laisser le temps de profiter du spectacle ou visiter les autres associations qui, comme la nôtre, participent à la sauvegarde du patrimoine aéronautique. Il est intéressant de constater que plusieurs de nos adhérents œuvrent au sein d’autres groupes.

[slideshow_deploy id=’3429′]

 

 

Le général Vitry en visite au stand de l'AAMA et de l'équipe Concorde

Le général Vitry en visite au stand de l’AAMA et de l’équipe Concorde

 

 

Le Directeur-adjoint du Musée, le général Vitry, a fait le tour des participants, s’arrêtant longuement à notre emplacement et discutant avec nos membres et l’équipe Concorde. L’AAMA lui a offert un exemplaire du livre « Pionniers du ciel » écrit par le général Lissarrague, ancien Directeur emblématique du Musée lors de l’installation au Bourget, qui évoque les débuts de l’aviation et de l’aérostation à travers les fabuleuses collections du Musée de l’Air.

 

 

 

 

 

La fin de l’après-midi arrive doucement et quelques avions doivent repartir. Les conditions météorologiques ont radicalement changé. La pluie a remplacé le soleil et il faudra attendre plus d’une heure avant que les appareils décollent et retournent à leur aérodrome respectif.

Alain Rolland passe l'éponge sur la verrière. Comme quoi la pluie ....

Alain Rolland passe l’éponge sur la verrière. Comme quoi la pluie ….

Le Broussard est le seul à sortir. Mais il se met de l'autre côté des barrières pour un départ matinal le lendemain

Le Broussard est le seul à sortir. Mais il se met de l’autre côté des barrières pour un départ matinal le lendemain

Le pilote du Zlin fait un petit coucou lors de son départ

Le pilote du Zlin fait un petit coucou lors de son départ

 

La journée n’était pas encore terminée car les participants étaient invités au traditionnel vin d’honneur marquant ce rassemblement.

Gérard Vitry a remercié vivement les associations et les pilotes pour leur implication en faveur de la mémoire aéronautique de notre pays.

Catherine Maunoury n’a pu se libérer que plus tard étant conviée au lancement officiel d’AEROSTAR TV. Ça ne l’a pas empêché de dialoguer avec tout le monde.

[slideshow_deploy id=’3424′]

 

Dimanche 12 avril.

Cette fois-ci le temps était magnifique et les visiteurs étaient beaucoup plus nombreux à se déplacer pour découvrir les avions qui ne repartaient qu’en milieu d’après-midi.

 

La troupe presque complète. En noir l'équipe Concorde, en rouge les bénévoles AAMA

La troupe presque complète. En noir l’équipe Concorde, en rouge les bénévoles AAMA

 

 

A notre stand quelques autres bénévoles sont venus assurer la relève. Comme la veille ils étaient une dizaine, toujours avec cette excellente ambiance, montrant la bonne mobilisation effectuée pour cet évènement.

 

 

 

 

 

 

Après le déjeuner, les barrières ont été remises indiquant un prochain départ. C’est Catherine Maunoury en personne qui prend le micro pour commenter ce magnifique week-end et remercier ceux qui ont participé et organisé ce rassemblement. Ensuite elle passe la parole à Pierre Varnet, directeur des vols de ce Carrefour de l’Air, juste avant qu’il se rende à la tour de contrôle pour suivre le départ de ses oiseaux.

Nicolas Ivanoff fait les honneurs de son Extra à la Directrice du Musée. Grande connaisseuse de la voltige

Nicolas Ivanoff fait les honneurs de son Extra à la Directrice du Musée. Grande connaisseuse de la voltige

Catherine Maunoury effectue également les commentaires

Catherine Maunoury effectue également les commentaires

Pierre Varnet

Pierre Varnet

 

Le premier à mettre en route, le Skyraider avec un léger retard dû à une panne de radio vite réparée. Fumée et son inimitable de son moteur en étoile ont ravi les spectateurs. Il commence à rouler tout en baissant ses ailes comme un salut. Magnifique.

Le P40 le talonne de près, tandis que le Yak 11 et le Mustang commencent à faire tourner leur hélice, suivi de peu par le T6. Le rugissement des engins est impressionnant. Enfin le célèbre DC3 roule doucement vers la piste.

Les autres, l’Extra, le Piper Cub, le Chipmunk … dans un ballet réjouissant quittent le parking.

Ils décollent tous en passant à la verticale du Musée de l’Air. Ultime révérence.

Nicolas Ivanoff, à bord de son Extra, fait un passage bas avec un panache de fumée blanche. Merci pour ce moment fugitif.

[slideshow_deploy id=’3441′]

 

Après le dernier départ, le Musée se vide lentement.

Arrive le moment de ranger nos affaires et de les ramener dans notre cave située sous le hall de l’Espace. C’est notre avantage d’être « chez nous ».

 

Une dernière photo et nos membres se saluent, bienheureux de leur présence à cet évènement.

Les derniers à partir sont ceux qui ont rangé le stand dans notre cave

Les derniers à partir sont ceux qui ont rangé le stand dans notre cave

 

D’autres rendez-vous nous attendent pour l’année. La nuit des musées le 16 mai et surtout le salon du Bourget en juin. L’AAMA aura à ces moments besoin de tous ces bénévoles.

L’année prochaine notre association participera au Carrefour de l’Air. C’est certain.

 

 

 

Frédéric Buczko (AAMA)

 

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.