• L’AAMA est partenaire du Meaux Airshow 2020

Inauguration de l’espace Normandie-Niemen le 4 juin 2015

150604 inauguration NN0000

Le Mémorial Normandie-Niemen avait son musée, créé en 1992,  aux Andelys dans l’Eure jusqu’en 2010. Perdant ses locaux l’association se tourna vers le Musée de l’Air et de l’Espace pour l’accueillir sous la bénédiction du ministère de la Défense.

 

Son Président jean-François Anière, qui est également membre et guide émérite de l’AAMA, travailla ardemment avec la direction du Musée pour qu’un lieu puisse accueillir les collections.

Comme le Musée possède un Yak 3 de ce prestigieux groupe de chasse, l’évidence sautait aux yeux. Les réunir dans un même espace.

 

Il prit logiquement le nom de : « l’espace Normandie-Niemen ».

 

Depuis cinq ans le Mémorial n’a pas rechigné  sur les efforts, en particulier Nathalie Fagnou qui s’est investie de nombreuses années pour monter la muséographie.

 

Enfin le grand jour de la renaissance est arrivé. Le 4 juin 2015, 70 ans (presque jour pour jour) après le retour de ce groupe de chasse élevé au rang de Régiment de la Garde.

 

En tout début d’après-midi la presse a eu la chance de visiter en avant-première ce tout nouvel espace avec les explications de Christian Tilatti, Conservateur en chef du Musée, et de Nathalie Fagnou. Les journalistes on pu ainsi réaliser de belles photos sans être gênés par les visiteurs.

Les reporters et journalistes en avant-première

Les reporters et journalistes en avant-première

Christian Tilatti, Conservateur en chef du Musée de l'Air

Christian Tilatti, Conservateur en chef du Musée de l’Air

Christian Tilatti filmé par des chaînes de télé

Christian Tilatti filmé par des chaînes de télé

Nathalie Fagnou qui a beaucoup travaillé sur la muséographie

Nathalie Fagnou qui a beaucoup travaillé sur la muséographie

 

L’exposition est partagée en six zones représentant l’histoire du groupe de chasse et un résumé sur les Forces Aériennes Françaises Libres.

De nombreux objets, comme des uniformes et des combinaisons des pilotes ou le gramophone de Pierre Pouyade, sont présentés. Ça montre la richesse qu’avait le musée des Andelys. Toute la collection n’a d’ailleurs pas pu être exposée.

Une pièce retient l’attention, un morceau d’épave du Yak 9 dans lequel le capitaine Paul de Forges a disparu. Cette relique représente un témoignage émouvant.

 

Evidemment  la pièce maîtresse se trouve être ce Yak 3. Dernier survivant des quarante avions revenus de la terre Russe pour se poser au Bourget.

Il a été restauré d’un  côté, mais de l’autre la conservation du Musée a décidé de laisser apparaître les différentes couches de peinture et décoration retrouvées lors du décapage méticuleux. Le visiteur peut ainsi imaginer les différentes époques  qu’il a traversées.

[slideshow_deploy id=’3585′]

 

C’est sous un soleil éclatant qu’a commencé cette inauguration devant la statue, élevée en 2006, qui rend hommage au Normandie-Niemen, juste devant l’entrée du Musée de l’Air.

Les vétérans russes de la Grande Guerre Patriotique, accompagnés de leur famille, étaient parés, pour la plupart, dans leur plus bel uniforme orné d’un nombre impressionnant de médailles portées fièrement.

C'est nous qui devrions saluer ces médaillés

C’est nous qui devrions saluer ces médaillés

Les vétérans. Il en reste de moins en moins. C'est une chance qu'ils soient venus

Les vétérans. Il en reste de moins en moins. C’est une chance qu’ils soient venus

 

Pour  l’évènement de ce retour, la délégation Russe était impressionnante. Le Vice-ministre de la Défense Iouri Borissov, son Excellence Alexandre Orlov Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de Russie en France, l’Ambassadeur de la République du  Bélarus son Excellence Pavel Latushka.

Concernant les mécènes, Kiril Chpigoun le Président de la banque Zenit, et Nahil Ulfatovich Maganov Directeur Général du groupe pétrolier Tatneft avaient fait le déplacement.

 

Le Vice-ministre Iouri Borissov chaleureusement accueilli par Catherine Maunoury et le général Abrial

Le Vice-ministre Iouri Borissov chaleureusement accueilli par Catherine Maunoury et le général Abrial

 

 

Le Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, Jean-Marc Todeschini, était présent aux côtés du Général Abrial, Président du Conseil d’Administration du Musée de l’Air et de l’Espace, et de Catherine Maunoury, Directrice du Musée pour les accueillir.

 

 

 

 

150604 inauguration NN0019

 

Les militaires Français de l’escadron de chasse 2/30 Normandie-Niemen et quelques anciens ont pris place petit à petit accompagnés de plusieurs porte-drapeaux.

 

 

 

 

La cérémonie commença par les dépôts de gerbes.

En premier Jean-Marc Todeschini accompagné d’enfants et du préfet de la Seine-Saint-Denis Philippe Galli, en parallèle Iouri Borissov ainsi que Catherine Maunoury et le Général Abrial.

Les mécènes Kiril Chpigoun et Nahil Ulfatovich Maganov les ont suivis, puis les élus locaux, dont Michel Adam, maire-adjoint de Dugny.

Ce sont des écoliers Français et Russes, ces derniers déposant des œillets rouges, qui ont conclu.

[slideshow_deploy id=’3586′]

 

 

150604 inauguration NN0027

 

Comme dans toute cérémonie du souvenir les drapeaux ont été baissés et la sonnerie aux morts résonna dans un grand moment de recueillement.

 

 

 

 

Des haut-parleurs retentit l’hymne national russe dans un respectueux silence, mais quand la Marseillaise se fit entendre, la foule entonna le chant dans un instant de communion.

150604 inauguration NN0029 150604 inauguration NN0028

 

Quelques minutes plus tard deux Rafale du 2/30 ont survolé Le Bourget à deux reprises dans ce ciel incroyablement bleu. Il ne pouvait en être autrement. Ils ont été suivis d’un yak 11 et d’un Yak 3. Le passé avait rejoint le présent.

Le présent : deux Rafale

Le présent : deux Rafale

Le passé : le Yak 11 suivi du Yak 3

Le passé : le Yak 11 suivi du Yak 3

 

150604 inauguration NN0030

Les vétérans devant les officiers du 2/30 et Jean-François Aniere

 

 

Encore quelques photos des vétérans russes entourés d’officiers de l’escadron Normandie-Niemen et du Président du Mémorial, ravi de cette journée, avant de passer à l’étape suivante.

 

 

 

 

 

Elle se déroulait devant l’espace dédié à ce célèbre groupe, pour écouter les discours des officiels.

Se sont succédés, devant une rangée de drapeaux bleu, blanc, rouge et traduit en russe ou en français, tout d’abord l’hôte, Catherine Maunoury, puis l’ambassadeur russe Alexandre Orlov s’exprimant fort bien en français, suivi de Nahil Ulfatovich Maganov du groupe Tatneft.

Catherine Maunoury Directrice du Musée de l'Air

Catherine Maunoury Directrice du Musée de l’Air

L'Ambassadeur de Russie Alexandre Orlov

L’Ambassadeur de Russie Alexandre Orlov

Nahil Ulfatovich Maganov du groupe Tatneft, mécène de l'espace Normandie-Niemen

Nahil Ulfatovich Maganov du groupe Tatneft, mécène de l’espace Normandie-Niemen

Le Vice-ministre de la Défense russe, Iouri Borissov

Le Vice-ministre de la Défense russe, Iouri Borissov

Quand le Vice-ministre Iouri Borissov termina son discours il offrit, avec surprise, plusieurs présents à la Directrice du Musée, en particulier une reproduction en miniature d’une sculpture située à Moscou rendant hommage au Normandie-Niemen. Jean-François Anière a eu le droit également au sien, un magnifique calendrier cyrillique orné de l’aigle couronné des tsars.

 

[slideshow_deploy id=’3587′]

 

 

Le Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants, Jean-Marc Todeschini

Le Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants, Jean-Marc Todeschini

 

 

Jean-Marc Todeschini termina la séance des discours qui mettaient en avant les liens privilégiés de ces combattants des deux nations qui perdurent encore de nos jours.

 

 

 

 

 

Le traditionnel coupé de ruban rapidement effectué, les vétérans ont été les premiers à entrer dans ce lieu de mémoire. Parmi eux, Fred Moore, Compagnon de la Libération qui participa à la prise du Bourget en août 1944.

Au début ils étaient sages et écoutaient les traductions des explications de Christian Tilatti. Mais ça changea lorsque l’un d’eux est monté sur l’estrade pour aller toucher le Yak 3. Les autres ont suivi rapidement et étaient heureux de retrouver un avion qu’ils avaient connu lors de leur jeunesse.

les vétérans visitent cet espace

les vétérans visitent cet espace

Un vétéran Français, Fred Moore

Un vétéran Français, Fred Moore

Jean-Marc Todeschini, Iouri Borissov et Christian Tilatti

Jean-Marc Todeschini, Iouri Borissov et Christian Tilatti

Le premier vétéran venu toucher le Yak 3

Le premier vétéran venu toucher le Yak 3

A ce moment là la pose devant ce magnifique appareil s’est imposée.

C’est devant cet avion unique que Catherine Maunoury a reçu d’autres cadeaux offerts par ces vieux soldats. Elle en fut très touchée.

[slideshow_deploy id=’3588′]

 

Après ce moment de détente, les invités se sont retrouvés dans le hall de l’Entre-deux-guerres pour déguster quelques petits fours accompagnés de Champagne.

L’ambiance était détendue et rencontrer ces anciens était touchant et même quelques fois drôle malgré la barrière des langues.

[slideshow_deploy id=’3589′]

 

Une dernière photo avant de se quitter et de rendre hommage aux vétérans.

L’ambassade de la Fédération Russe avait organisé dans ses locaux une réception pour clôturer cette journée où la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace s’est rendue.

 

Cette inauguration restera un grand moment dans la longue vie du Musée de l’Air et de l’Espace, et ceux qui étaient là s’en souviendront longtemps.

 

Frédéric Buczko (AAMA)

 

Retour vers les actualités de l’AAMA et du Musée.

Dernière photo avant de se quitter

Dernière photo avant de se quitter

Taggé , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.